Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2015

En ce temps-là.

                               

Caspar-David-Friedrich 2.jpg

 

C’est le ressac qui claque sur la nuque du temps,

C’est la roche qui effiloche les épines du néant,

C’est le sort qui mord les souvenirs de sang,

C’est la glace qui efface la marche des vivants.

 

                             **********

 

 

 

Il étale sa douleur aux branches des chênes,

Il signale sa rancœur pour assouplir sa peine,

Il déballe ses peurs sans en tenir les rênes,

Il régale de ses pleurs sans une pudeur vaine.

 

                            ***********

 

Oublié la fraicheur des bois ombragés ?

Oublié la moiteur des corps désirés ?

Oublié la pâleur des espoirs fanés ?

Oublié la douceur des regards aimés ?

16:08 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (2)

07/02/2015

La Chaîne.

img417.jpg

01/01/2015

Sirona

img397.jpg

12/06/2014

Le Cauchemar

Le Cauchemar.jpg

24/04/2014

Madame Butterfly

img320.jpg

13/04/2014

Cat Power !

img319.jpg

05/04/2014

Qu'est-ce qui ne tient qu'à un fil ?

img317.jpg

29/03/2014

Lunes de printemps

img312.jpg

11/03/2014

Les Stances à Didon (protomé animé)

img299.jpg

21/02/2014

Do Mi Sol Do

 

chat violoncelliste 33.jpg

« Piano » me dit l’Ancêtre pro,

Un nonagénaire intello.

Il installe son magnéto,

En poussant une rengaine mélo !

                                 ********

Puis, il s’empare de son cello,

Et en moins de temps qu’il n’en faut,

Interprète une sonate en do !

Que de soin, d’allant, de brio !

                                    *********

Survient un chaton au gros dos,

Allergique aux ambiances rétro,

Qui croque, avide, son pigeonneau,

Puis hurle, tel un desperado !

                                       *********

Maestro fier de son doux morceau,

N’aimant pas qu’on le prenne en faux,

Envoie le Cats à Bamako,

Et s’attaque à un concerto !

06:31 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (2)

16/12/2013

Il était une fois...

img260.jpg

11/12/2013

Le Chant du Phénix

img250.jpg

06/12/2013

Liber Psalmorum !

Bible de Gutenberg 2.jpg

C’est en hurlant à Belphégor :

« Aime-moi, aime-moi encore » !

Que le gandin, aux yeux du sort,

Parut plus vif qu’un Doryphore…

 

C’est en grimpant au Sémaphore,

Que le dandy vit aux aurores,

Un maroquin aux tranches d’or,

Voguant direction du Bosphore…

 

« Liber Psalmorum  à tribord » !

Ce n’était pas une métaphore…

Délaissant sa boîte de Pandore,

Il fila tel un météore !

 

18:23 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

21/11/2013

Pihassassa

img249.jpg

20/11/2013

Toile cirée 1963

img248.jpg

24/07/2013

Mi-chemin

 

  

Désert 33.jpg

18/07/2013

Histoire d'eau

img225.jpg

16/07/2013

Czernowitz 1900

img224.jpg

11/07/2013

La Pause

img223.jpg

17/05/2013

93 Noëls

 

yann kersalé.jpg

Pour une saison en cheveux blancs,

Pour les éclats d'un cœur riant,

Pour un solstice scintillant,

Pour de jeunes pousses aux yeux brillants.

 

                        *************

 

Ces images qui soulagent vos maux,

Ces voyages que partagent vos mots,

Ces échos sages dans le rétro,

Ces frêles messages sur votre peau.

 

                           *************

 

Constellations de rêves en kit,

Galaxies bleues de trêves antiques,

Ces univers qui vous habitent,

Et illuminent votre ciel unique.

08:10 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

20/03/2013

Flux vital

img151.jpg

Lumières

img152.jpg

Dépression

img153 bbbbb.jpg

19/01/2013

Eternité

Hiroshige-.jpg

Sereine, règne, la Reine du blanc,

Déversant, généreuse, ses flocons bienfaisants,

Jour de glace où se lassent les peines des enfants,

Ouate immédiate où se perd le cri des géants ! 

 

                         ***********

 

Je me cache dans le ventre de l’hiver,

Et dans cette caverne souveraine,

S’épuisent mes dernières colères,

S’ordonnent mes peurs souterraines… 

 

                         ***********

 

Une immaculée quiétude enserre ma contrée.

Et, immobiles, sur ces chemins de paix,

Les Anges me donnent à goûter,

Une parcelle d'un fruit nommé Eternité...

 

13:06 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

01/01/2013

Exit (ou pas) le Paradis

 

roy-lichtenstein 333.jpg

 

Soliloque d’une fine loque,

Dans les bas-fond de ton esprit !

Sous ton lac, troc en stock et pokes en toc,

Illusions des appétits ! 

        °°°°°°°°°

Si les melons des flics,

Si les Dupond sadiques,

Si les Tantales hiératiques,

Broient tes songes elfiques !  

        °°°°°°°°°

Fourbit ton arme,

Pointe ta lame !

Point de tes larmes,

Sous la lune calme !

 

        °°°°°°°°°

Pour que ta peine vermeille,

Berce ta rime et ploie,

Je fais rempart pour que sur toi,

Coule le lait et le miel !

 

  

Exit (ou pas) le Paradis... 

19:49 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

27/09/2012

Embrasements

img100.jpg

10/08/2012

La Leçon d'hébreu

img093.jpg

05/08/2012

Rêveries d’une promeneuse solitaire

Un calice se glisse dans les interstices de tes songes lisses… 

 

Est-ce la roue des paons qui est à blâmer ou la mélasse qui englue les plus tenaces ? 

 

Elise court derrière ses loups, craignant leurs crocs, sous le regard acide des renards vénaux… 

 

Au fond de toi, un être s’insurge et croît,  s’acharne à doser ses mots épars, s’il le faut, tel une faux qui s’égare sur ses maux puis repars ! 

 

Les lys de tous les rois ne suffiront pas à ralentir l’hélice de ta foi aux charmes niés car déjà tu prends ton envol, loin des abysses fols ! 

 

 

Boreas-JohnWilliamWaterhouse.jpg

 

12:03 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

09/05/2012

Nostalgia

 

Femme foetus.jpg

Se lover sous cette aile-ci ?

Couver son âme dans ce nid ?

 

Souffler le tiède dans sa cachette ?

 

Rentrer dans l’œuf de l’alouette ?

 

     ******

 

Sevrer les tensions qui affaiblissent ?

Cercler la crainte des maléfices ?

 

Oublier son chemin de proie ?

 

Tisser une muraille de soie ?

 

    ******

Quelle tanière, quelle caverne,

Aura raison de ces mirages,

 

Où la mort, la peur et la rage,

 

Nous abreuvent dans leur taverne ?

 

18:21 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

06/04/2012

Jours de brume.

 

Ernst Ferdinand Oehme Procession in the Fog  Procession dans le brouillard 1828.jpg

C’est d’un souffle lourd, que j’affronte la brume,

Pétrie des mains roides qui enserrent les cœurs.

Si mes minces joies prennent un poids d’enclume,

Les passions, rechignent à la pesanteur… 

 

                              ******* 

 

Voici donc les affres des jours fracassés !

Du haut des tourelles, les hérauts conspuent,

Nos frêles silhouettes aux hardes froissées,

Qui opposent aux cieux leur langueur têtue… 

 

                              ******* 

 

Ruser, sourire bas pour ne pas flétrir,

Soulever ces chaînes que le sort assigne ?

Sous une lune blême, au seuil de quérir, 

Voir expirer les promesses des jours dignes…

 

09:36 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)