Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2018

Grrr...

Picasso chat jaune.jpg

C’est ainsi que tu te nommes,

P’tit fauve déguisée en nonne ?

Des éclairs dans tes cieux jaunes,

Cris muets qui laissent aphones… 

*****

La morsure est bien de mise !

Ces mots creux de la méprise,

Ces maux crus de la traîtrise,

Ces sots sourds à leur bêtise…

*****

Devant tant d’inconséquence,

Colère sourde en plan séquence,

Face à tant de manigances,

Comment feindre la différence ?

*****

A ces crétins en troupeaux,

A ces prodiges du faux,

A ces rogneux sans repos,

Tu dis Stop : ils obtempèrent !

Tu as du sang dans les artères !

*****

Quand les poules auront des dons,

Elles useront de leurs molaires,

Pour croquer, en escadrons,

Ces abrutis au derrière !!!!

 

09:03 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire