Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2010

L'Eclipse

Odilon_Redon_.jpg

 

Sentinelles des jours perdus

Tu rampes sur ton chemin

Et la houle des lendemains

Hante ton âme éperdue

****

Sous les coutures de la vie

Craquent tes rêves d’infini

Saignent tes espoirs morts-nés

Face au quotidien borné

****

Les ruisseaux, les fleuves d’égouts

Entrainent l’univers de larmes

Qui laissent sur ta vie le goût

D’un combat perdu, sans armes

****

Il est loin le temps radieux

Où la paix berçait tes cieux

Une brume t’a laissé ce soir

Esseulée sous une lune noire

 

 

 

14:06 Publié dans *Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire