Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

Bénie

juin-schwed-tn594.jpg

 

Commentaires

Un dessin intéressant. Derrière la classique représentation de l'icône à l'enfant, le titre Bénie nous interroge, tout autant que les flammes, énigmatique, qui n'ont rien d'une immaculée crémation. La vierge à l'enfant, est-elle "bénie" par le don que lui a donnée le ciel ? Ou par la tâche qui lui incombe désormais ? Se sent-elle brûler, pleine de vie, de doute, d'inquiétude, d'amour pour cet enfant ?

Dessiné d'un oeil ironique, muni d'un titre, "Bénie", antithèse même de la douleur maternelle, ce dessin semble être adressé, non pas à une femme, mais peut-être bien à toutes. À toutes celles sur les épaules desquelles la société patriarcale a fait peser la divine tâche de création.

Un message à mon sens particulièrement engagé, et remarquable en tout point dans sa plus grande simplicité - la déconstruction d'une figure religieuse à l'endroit où précisément religion cesse d'être spiritualité pour devenir coercition.

Écrit par : Vladimir Yusuf | 22/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire