Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2008

L'enfant endormie

lecture enfant.jpg

L'enfant endormie
 

 

  

Lorsque ce doux visage se repose, 

à la délicate teinte de rose, 

abandonné aux songes et sans pose,

d'un baiser j'effleure ses paupières closes.

 

Je sens en moi l'amour qui explose, 

s'envole alors mon humeur morose, 

à ma langueur, la grâce s'oppose, 

muette, j'attends que la beauté éclose.

Contre le fou galop du temps, j'ose 

savourer cette métamorphose.

12:08 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire