Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2006

"Guérir de son enfance" de J. Lecomte

 

Ange blessé 22.jpg

 

Jacques Lecomte, docteur en psychologie, est secrétaire général de l’Observatoire international de la résilience (forme de résistance aux traumatismes). Boris Cyrulnik qui en est le président, avait fait connaître le phénomène de résilience à un large public grâce à son « Merveilleux malheur » paru en 1999 (Odile Jacob).Ce concept, créé par Fritz Redl(egorésilience), date déjà de 1969. Depuis lors, la polémique bat son plein entre partisans et détracteurs qui y voient l’ombre de Darwin… Néanmoins loin des vains débats, Jacques Lecomte nous propose un ouvrage pratique, bien structuré et lisible par chacun : il est le guide nécessaire au service de ceux qui souffrent, de ceux qui côtoient la souffrance et ont décidé de ne pas la considérer comme inéluctable. L’auteur explique pourquoi le futur résilient doit pouvoir tisser des liens forts avec son entourage (famille, enseignants, éducateurs, psychologues, etc…)qui tient alors lieu de « tuteur de résilience » ; il souligne aussi la nécessité de repères, de cadre structurant ; puis Lien et Loi conduisant peu à peu à trouver un sens à sa vie : le processus de résilience peut alors se mettre en marche ! Sont énumérées également les stratégies inconscientes de ceux qui décident de s’en sortir malgré les vissicitudes premières de l’existence (créativité, altruisme, vie imaginaire, sens de l’humour, etc…) De plus, Jacques Lecomte remet en question l’idée souvent admise de la transmission automatique de la maltraitance d’une génération à l’autre, car les résilients font souvent de très bons parents. Cet ouvrage fourmille d’exemples concrets où Tim Guénard côtoie Nancy Huston. Ces résilients célèbres redonneront espoir à beaucoup et envie d’agir à tous !

 

19:12 Publié dans *Articles | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire