Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2015

Conscience.

img459.jpg

12/06/2015

Efficace Iris.

img458.jpg

07/06/2015

L'Homme végétal.

L'Homme de la forêt.jpg

01/06/2015

Bonheur.

 

Giotto saint-françois.png

Sur la route du temps, elle s’infiltre la douleur,

Avance à pas de fou et confisque les pleurs.

Rampe reptile repu dans ce sable sans fleurs, 

Il faut le débusquer, sournois et délateur.

 

                                ***********

 

Sur le chemin du vent, elle vole cette lueur,

Léger, suave secours, elle promet sa faveur. 

Il faut la savourer et calmer sa fureur !

Car le Royaume des Dieux compte sur cette candeur.

 

                                 ************

 

Sur ses sentiers de sang, elle gise la laideur.

Espoir tenace que tracent les ronces de la rancœur.

Démons changeant l’or en limon, voici c’est l’heure,

De laisser aux moineaux, goûter à ce bonheur !

09:43 Publié dans *Poèmes | Lien permanent | Commentaires (3)