Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2013

Toile cirée 1963

img248.jpg

Commentaires

Il m'attire beaucoup esthétiquement, mais encore plus parce qu'il me rend très curieux pour tous ses détails, qui se répètent décorativement... Dans mon appartement de trois pièces, je voudrais bien faire un de ses murs avec ce dessin en grand format avec des meubles "art déco" et travailler là, écrire et jouer...

Écrit par : Ariel | 23/11/2013

Répondre à ce commentaire

Un très joli exercice décoratif très marqué par l'époque du psychédélisme, au relents de Yellow Submarine. Mais parler uniquement des arts décoratifs des années 60, ce serait oublier l'influence principale de cette toile, qui pour moi ne peut qu'être issu du rêve à la symbolique paranoïaque ces "murs pleins de regards" dont parle John Balantine, personnage principal du célèbre film d'Hitchcock, "La Maison du Docteur Edwardes". C'est un peu tout cela à la fois, et donc forcément un "regard" cultivé et référencé sur lequel il convient de "jeter un oeil"... pas de panique, Je m'arrête là !

Écrit par : Piotr Abdel | 21/03/2017

Répondre à ce commentaire

Au-delà de l'apparence décorative, le dessin interpelle. Le commentaire ci-dessus aussi... Belle adéquation!

Écrit par : Robinou | 21/03/2017

Écrire un commentaire