Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2013

Eternité

Hiroshige-.jpg

Sereine, règne, la Reine du blanc,

Déversant, généreuse, ses flocons bienfaisants,

Jour de glace où se lassent les peines des enfants,

Ouate immédiate où se perd le cri des géants ! 

 

                         ***********

 

Je me cache dans le ventre de l’hiver,

Et dans cette caverne souveraine,

S’épuisent mes dernières colères,

S’ordonnent mes peurs souterraines… 

 

                         ***********

 

Une immaculée quiétude enserre ma contrée.

Et, immobiles, sur ces chemins de paix,

Les Anges me donnent à goûter,

Une parcelle d'un fruit nommé Eternité...

 

13:06 Publié dans * Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire